Psy et écrivains : Boris Cyrulnik, la nuit, j’écrirai des soleils


Je lis cela en ce moment. Quelques écrivains passés au crible de l’analyse d’un neurologue célèbre. Sous la grille de la résilience qui prend forme d’écriture. Ce n’est pas mal, mais ce serait réducteur de les réduire à cela.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.